Observation du marché

La navigation intérieure européenne

Sélectionnez la période

Chapitre en cours

12

A2016 Q1

Aperçu du marché
Printemps 2016

14

A2016 Q2

Observation du marché
Année 2016

4

A2016 Q3

Aperçu du marché
AUTOMNE 2016

6

A2016 Q4

Aperçu du marché
Hiver 2016-2017

12 Chapitres disponibles

10. Évolution de la manutention portuaire

L’évolution de la manutention portuaire fluviale est examinée ci-après pour un certain nombre de ports rhénans. Au premier semestre de l’année 2015, celle-ci a fortement augmenté dans les ports de Mannheim, Karlsruhe, Strasbourg, Mulhouse-Ottmarsheim et Bâle. En moyenne, pour les ports susmentionnés, la hausse a atteint 12% par rapport à l’année précédente, certains ports, par exemple Bâle, ayant même enregistré une hausse supérieure.

Manutention portuaire fluviale au premier semestre 2015 et 2014 (Mio.T)

Source : Ports mentionnés

Un revirement est intervenu au troisième trimestre de l’année 2015. Les quantités manutentionnées mensuellement ont diminué de manière significative au cours de la période de basses eaux. Parallèlement, le nombre des bateaux manutentionnés a augmenté. En raison d’un enfoncement disponible plus faible, les bateaux ont été moins chargés et l’utilisation de davantage d’unité a été, par conséquent, nécessaire.

Le graphique ci-après montre qu’entre juillet et septembre, le transport de marchandises a diminué dans chacun des cinq ports considérés. En moyenne pour ces cinq ports, la baisse a atteint dix pour cent.

Manutention portuaire fluviale au troisième semestre 2015 et 2014 (Mio.T)

Source : Ports mentionnés

Le nombre de bateaux faisant escale dans ces ports a sensiblement augmenté en août, septembre, octobre et novembre. Cet effet s’est renforcé, comme le montre l’exemple du port de Karlsruhe: par rapport à septembre 2014, le nombre des bateaux enregistrés a augmenté de 15% en septembre 2015. En octobre, la hausse atteignait déjà 18%. En novembre, au plus fort de la période de basses eaux, la hausse atteignait 28% par rapport à l’année précédente. Des effets similaires ont été constatés pour les ports de Mannheim, Mulhouse-Ottmarsheim, Strasbourg et Bâle. À cet égard, il peut être souligné que la hausse du nombre de bateaux à Mannheim a atteint près de 30%, valeur supérieure aux augmentations enregistrées dans les quatre autres ports.

De 20 à 30% de bateaux de plus ont été mis sur le marché au cours de l’automne en raison des basses eaux

Un projet co-financé parCommission Européenne

Haut de page