Observation du marché

La navigation intérieure européenne

Sélectionnez la période

Chapitre en cours

12

A2016 Q1

Aperçu du marché
Printemps 2016

14

A2016 Q2

Observation du marché
Année 2016

4

A2016 Q3

Aperçu du marché
AUTOMNE 2016

6

A2016 Q4

Aperçu du marché
Hiver 2016-2017

12 Chapitres disponibles

La demande de transport a été stimulée par les fondamentaux macroéconomiques, ce qui s’est traduit par une augmentation du tonnage transporté sur le Rhin au cours du premier semestre de l’année 2015. Sur le Rhin traditionnel, 98,6 millions de tonnes ont été transportées, soit 3% de plus qu’au cours du premier semestre de l’année 2014 (95,7 millions de tonnes). À titre de comparaison, le transport ferroviaire a régressé en Allemagne de 3% au cours du premier semestre, ce qui s’explique par les grèves survenues en avril et mai. Cette baisse a été particulièrement marquée en ce qui concerne le transport ferroviaire de conteneurs.1 Une comparaison générale entre le transport de conteneurs par train et par bateau sur l’axe Rhénan est présentée dans la section «Conteneurs» du chapitre IV. Une analyse sur plusieurs années permet de constater que, si, à l’instar de l’activité économique globale, le volume de transport semestriel sur le Rhin connaît une légère reprise depuis le marasme de l’année 2009 (voir graphique suivant), cette reprise se caractérise par une croissance plus faible que prévu et espéré il y a encore quelques années.

Transport de marchandises sur le Rhin traditionnel par semestres (2008-2015)

Source : Calcul du Secrétariat de la CCNR sur la base de données de destatis

La prestation de transport sur le Rhin traditionnel a augmenté plus fortement que la quantité transportée. Le produit des volumes transportés et de la distance parcourue a atteint, au premier semestre, 21,1 milliards de tonnes-kilomètres, soit une augmentation de 7% par rapport à la même période de l’année dernière. Plus de la moitié de cette prestation de transport (54%) a été effectuée sur le Rhin inférieur, un tiers a été effectué sur le Rhin moyen et un peu plus d’un huitième sur le Rhin supérieur. L’évolution mensuelle fait apparaître qu’à la fois le volume transporté et la prestation de transport ont atteint en mars un pic provisoire. Cette évolution favorable a pris fin en raison de la période de basses eaux qu’a traversé le Rhin depuis août pour atteindre son pic en novembre. Le volume transporté a été inférieur de 10% au troisième trimestre de l’année 2015 par rapport au troisième trimestre de l’année 2014. La prestation de transport a même diminué de 15%.

Volume transporté sur le Rhin traditionnel (Mio. t)

Source : destatis

Prestation de transport mensuel sur le Rhin traditionnel (Milliards tkm)

Source : destatis

Comme le montre le tableau en annexe, les basses eaux ont eu pour conséquence pendant les trois premiers trimestres de l’année 2015 une baisse de 1,5% du volume transporté par rapport à l’année précédente. Au cours des trois premiers trimestres, la prestation de transport a atteint 30 milliards de tkm, correspondant également à une baisse par rapport à la même période au cours de l’année précédente (-1%). Le segment des marchandises sèches en vrac a été particulièrement affecté par les basses eaux (à cet égard, voir aussi la section consacrée à l’hydraulicité).

Aperçu du marché
Printemps 2016

Un projet co-financé parCommission Européenne

Haut de page