Aperçu du marché
Printemps 2016

Observation du marché
Année 2016

Le rapport de l’Aperçu du Marché Automne 2017 n’est pas encore disponible et sera publié en novembre 2017
Le rapport de l’Aperçu du Marché Hiver 2017-2018 n’est pas encore disponible et sera publié en février 2018

6 Chapitres disponibles - Télécharger le PDF

La navigation intérieure européenne s’inscrit, pour le premier semestre 2016, dans un contexte général de croissance européenne, soutenue partiellement par le commerce intracommunautaire mais néanmoins toujours affectée par le ralentissement global de l’économie mondiale. Cette croissance économique devrait se maintenir entre 1 et 2% au cours de 2017 dans la zone Euro.

 

Les pays rhénans maintiennent leur rôle clé au sein de la navigation intérieure européenne, représentant 84% du transport fluvial européen contre 15 % pour les pays danubiens.

 

La performance de transport en navigation intérieure européenne, habituellement corrélée à la croissance industrielle européenne, s’en est brutalement découplée au second semestre 2015 en raison d’une période exceptionnelle de basses eaux. Celle-ci a particulièrement affecté la demande en Allemagne. Après la période de basses eaux fin 2015, le trafic rhénan est reparti à la hausse au cours du premier semestre 2016 en atteignant presque le niveau de trafic atteint au premier semestre 2015. Le premier semestre 2016 a connu une baisse de 2.1% du trafic rhénan par rapport au premier semestre 2015. Le trafic danubien a, pour sa part, connu un premier semestre 2016 difficile, avec des baisses de trafic par rapport à 2015 atteignant jusque -31% sur le Danube moyen, en raison particulièrement de mauvaises récoltes et de la baisse du transport de céréales et produits agricoles. D’autres marchandises ont pourtant connu une augmentation considérable de leur transport par voie navigable sur le Danube, comme par exemple les métaux et les produits pétroliers.

 

Le redressement du trafic rhénan s’opère à des vitesses différentes selon les principaux segments de marché (vrac sec, vrac liquide, conteneurs). Le trafic de conteneurs est fortement reparti à la hausse
après la période de basses eaux avec une augmentation de 20% depuis la fin d’année 2015 et a atteint un niveau record de prestation de transport au deuxième trimestre 2016 avec plus de 4 milliards de TKM en Europe. Le transport de vrac sec a augmenté au cours du premier semestre 2016 mais peine à retrouver le niveau de trafic du premier semestre 2015, alors que le vrac liquide, porté par des industries plus dynamiques et par un faible prix du pétrole, a déjà atteint une prestation de transport plus élevée qu’en 2015.

 

Si les 2/3 du transport de minerais de fer et de métal se concentrent toujours sur le Rhin, la Moselle et la Sarre, ce marché connaît une stagnation dans cette région en raison de la concurrence mondiale intense dans
le secteur sidérurgique. Les Pays-Bas sont le pays rhénan ayant connu la croissance la plus importante au premier semestre 2016 par rapport au premier semestre 2015, en particulier grâce au transport de conteneurs et de vrac liquide.

 

Sur le long terme, des modifications structurelles sont à prévoir impliquant une part toujours plus importante du transport de conteneurs en navigation intérieure européenne et l’obligation d’anticiper les conséquences des nouvelles politiques énergétiques européennes, notamment pour le transport de charbon et de produits pétroliers.

 

Les conditions d’hydraulicité étant revenues à la normale, le prix de la prestation de transport a diminué au cours du premier semestre 2016, pour atteindre un niveau inférieur à celui du premier semestre 2015. Malgré une augmentation du trafic aux Pays-Bas, on note une diminution du chiffre d’affaires du secteur au cours du premier semestre 2016.

 

Les ports intérieurs ont eu une activité contrastée au premier semestre 2016. Alors que de nombreux ports rhénans et danubiens ont vu leur trafic diminuer par rapport au premier semestre 2015, le principal port intérieur en volume de marchandises, Duisburg, a vu une augmentation de presque 3% de son trafic par voie d’eau.

Aperçu du marché
Hiver 2016-2017

Un projet co-financé parCommission Européenne

Haut de page