Aperçu du marché
Printemps 2017

Observation du marché
Année 2017

Aperçu du marché
AUTOMNE 2017

Le rapport de l’Aperçu du Marché Hiver 2017-2018 n’est pas encore disponible et sera publié en février 2018

4 Chapitres disponibles - Télécharger le PDF

2. Transport de marchandises sur les voies d’eau intérieures et dans les ports

Prestation de transport en Europe

 

Prestation de transport de la navigation intérieure sur le territoire national de chaque pays d’Europe – Comparaison entre le premier trimestre 2016 et le premier trimestre 2017 (prestation de transport en millions de tkm)

Sources : offices nationaux de statistiques, Eurostat, CCNR

 

 

 

 

Évolution de la prestation de transport sur le Rhin et le Danube (prestation de transport en millions de tkm)

Source : Destatis, Offices nationaux de statistiques

 

 

  • Au premier trimestre 2017, 87 % des transports de marchandises par voie de navigation intérieure en Europe ont été réalisés dans les pays rhénans, contre 13 % dans les pays danubiens.
  • Le Rhin a également été affecté par les périodes de basses eaux, mais dans une moindre mesure que le Danube. Au premier trimestre 2017, 45,5 millions de tonnes de marchandises ont été transportées sur le Rhin traditionnel, soit une baisse de 6,2 % par rapport au premier trimestre 2016, mais une hausse de 7,4 % par rapport au quatrième trimestre 2016. La prestation de transport a régressé de 11,7 % par rapport au premier trimestre 2016, mais a augmenté de 9,4 % par rapport au quatrième trimestre 2016.
  • Les basses eaux et la glace ont fortement entravé la navigation danubienne au cours de l’hiver 2017. Cet effet a été particulièrement marqué sur le Danube moyen et supérieur (voir : Reuters (10.1.2017), la Hongrie et la Bulgarie interdisent la navigation sur le Danube en raison du gel du fleuve).

 

 

Prestation de transport dans les principaux pays d’Europe concernés par la navigation intérieure

 

Prestation de transport par bateau de navigation intérieure dans les principaux pays concernés par la navigation intérieure (données trimestrielles - millions de tkm)

Source : Eurostat et offices nationaux de statistiques

Prestation de transport par bateau de navigation intérieure dans les principaux pays concernés par la navigation intérieure (données trimestrielles - millions de tkm)

Source : Eurostat et offices nationaux de statistiques

 

 

  • En Allemagne et aux Pays-Bas, le transport a été affecté par la période de basses eaux du Rhin de septembre 2016 à février 2017 ; le niveau très élevé de la prestation de transport en mars 2017 s’est traduit au premier trimestre 2017 par des valeurs supérieures à celles du quatrième trimestre 2016 ; toutefois, cela n’a pas été suffisant pour permettre à la prestation de transport de marchandises d’atteindre les bons niveaux du premier trimestre 2016.
  • La Belgique est le seul pays d’Europe où les prestations de transport du premier trimestre 2017 sont en hausse par rapport à l’année précédente. Cela s’explique par plusieurs tendances positives en Belgique, notamment le dynamisme du transport de conteneurs et la progression de la navigation intérieure dans les grands ports fluviaux et maritimes (selon les informations émanant du Port de Bruxelles, le transport fluvial a augmenté de près de 10 % au cours du premier semestre 2017 par rapport à l’année précédente).
  • Dans les pays du Danube moyen, le transport fluvial a été fortement entravé au premier trimestre 2017 par les basses eaux et les périodes de glace. Dans la plupart des pays du Danube moyen, les prestations de transport ont diminué d’environ un tiers par rapport au premier trimestre 2016 (Hongrie: -35 %, Slovaquie: -36 %, Croatie: -33 %).
  • Le transport fluvial a été affecté encore plus fortement sur le Danube supérieur (Autriche), avec une baisse de 44 % par rapport au premier trimestre 2016. En Autriche, la navigation sur le Danube a été privée de sa liaison commerciale avec l’ouest, la navigation sur le canal Main-Danube qui relie l’Autriche au Rhin ayant été suspendue durant plus de trois semaines en raison de la présence de glace (voir les informations concernant l’interruption de la navigation prononcée par l’administration allemande des voies de navigation intérieure/Bureau de Nuremberg : communiqués de presse du 23 janvier 2017 et du 14 février 2017).
  • La Roumanie et la Bulgarie, pays du Danube inférieur, ont moins souffert des conditions de glace et de basses eaux au premier trimestre 2017, ce qui est confirmé notamment par les résultats de la manutention portuaire à Galati et Constanta.

 

 

Transport de vrac sec, de vrac liquide et de conteneurs

 

Taux de variation de la prestation de transport par bateau de navigation intérieure dans les principaux pays concernés par la navigation intérieure (premier trimestre 2017 par rapport au premier trimestre 2016 - %)

Source : Eurostat et offices nationaux de statistiques

 

 

  • L’examen des prestations de transport par types de cargaison fait apparaître que le transport de conteneurs a augmenté aux Pays-Bas et en Belgique, confirmant la forte tendance à la hausse du transport de conteneurs dans ces deux pays.
  • Le volume des marchandises transportées en Allemagne a baissé plus fortement qu’aux Pays-Bas, le secteur allemand du Rhin ayant été davantage impacté par les basses eaux que la région du Rhin inférieur aux Pays-Bas.
  • De nouvelles liaisons sont créées pour le transport de conteneurs. Ainsi, le port de Gand a enregistré pour la navigation intérieure une hausse de 20 % de la manutention de conteneurs au premier trimestre 2017. De nouvelles liaisons sont établies pour le transport de conteneurs entre Gand et Lille, Rotterdam, les ports maritimes de Zélande et Anvers. Dans le port de Bruxelles aussi, de nouvelles liaisons entre Bruxelles et Anvers, par exemple pour les conteneurs réfrigérés destinés au transport de fruits, contribuent au développement de la manutention de conteneurs (voir : port de Gand (2017), trimestre record pour le port de Gand (communiqué de presse du 5 avril 2017), et port de Bruxelles (2017), premier semestre 2017 – importante progression du transport de marchandises par la voie d’eau au port de Bruxelles (25 août 2017).
  • La baisse constatée en Roumanie s’explique par les conditions hivernales difficiles des mois de janvier et février, qui ont entraîné une interruption temporaire de la navigation intérieure.

 

 

Total des transports dans les ports européens

 

Volume total manutentionné au premier trimestre 2017, volume total manutentionné au premier trimestre 2016, et taux de variation entre les deux totaux

Source : Destatis, ports mentionnés

 

 

 

 

  • Dans son ensemble, le trafic fluvial dans les principaux ports rhénans a régressé de 6 % au premier trimestre 2017 – soit un taux de variation identique à celui observé pour les volumes transportés sur le Rhin traditionnel.
  • À l’exception de Mannheim, les ports rhénans ont enregistré un recul au premier trimestre 2017. La forte hausse à Mannheim et la forte baisse à Ludwigshafen sont corrélées : un accident survenu durant l’automne 2016 dans le port de Ludwigshafen a eu pour conséquence un report du trafic sur le port voisin de Mannheim.
  • Les résultats du port de Paris ont encore fortement reflété l’impact de la mauvaise récolte 2016 en France. Sans cet effet, le taux trimestriel aurait été positif d’une année sur l’autre. Signal positif : les matériaux de construction, qui constituent le principal segment de marchandises, poursuivent leur progression avec une hausse de 2 %.
  • La manutention portuaire sur le Danube a été fortement impactée par la période de glace de janvier et février 2017. La forte baisse résulte de la fermeture de certains ports danubiens impactés par le gel, de sorte que même les bâtiments non entravés par la glace ne pouvaient y charger ou décharger leur cargaison (voir : Total Croatia News (23.1.2017), la glace cause des pertes importantes à la compagnie croate de navigation fluviale).

 

 

Transport de conteneurs dans les ports européens

 

Manutention fluviale de conteneurs dans les ports intérieurs européens au premier trimestre 2016 et au premier trimestre 2017 (1000 EVP)

Source : Destatis, Port autonome de Strasbourg, Swiss Rhine ports

 

Manutention maritime de conteneurs dans les ports maritimes européens au premier trimestre 2016 et au premier trimestre 2017 (Mio EVP)

Source : Port de Rotterdam, Port d’Anvers, Port de Hambourg

 

  • Le plus grand port maritime européen, le port de Rotterdam, a vu ses volumes en EVP augmenter de 9 % ; l’une des principales raisons en est l’effet multiplicateur de croissance du nouveau terminal Maasvlakte 2.
  • Cette croissance étant générée en grande partie par les flux d’apport, elle reste sans incidence sur le transport ferroviaire, fluvial ou routier dans l’arrière-pays. Les flux d’apport concernent le commerce maritime intracontinental entre les principaux ports maritimes et les ports maritimes secondaires en Europe.
  • Les résultats concernant la manutention de conteneurs dans les principaux ports rhénans ont été très mitigés. Les ports de Duisbourg et de Mannheim ont enregistré une hausse, tandis que les ports de Bâle, Germersheim, Strasbourg, Neuss et de Cologne ont subi une baisse.
  • Dans le port de Paris, la manutention fluviale de conteneurs a augmenté de 6,2 % au premier trimestre 2017 et cette tendance à la hausse se maintient. Le transport ferroviaire de conteneurs a enregistré une croissance plus modeste (+0,8 %) tandis que le transport routier de conteneurs a progressé plus fortement (+8,8 %).

Aperçu du marché
AUTOMNE 2017

Un projet co-financé parCommission Européenne

Haut de page