Aperçu du marché
PRINTEMPS 2017

Observation du marché
Année 2017

Aperçu du marché
AUTOMNE 2017

Aperçu du marché
HIVER 2017-2018

4 Chapitres disponibles - Télécharger le PDF

Évolution du chiffre d’affaires en Europe

(En raison de limitations statistiques, les données trimestrielles relatives au chiffre d’affaires de la navigation intérieure ne sont actuellement disponibles que pour un nombre très limité de pays. EUROSTAT fournit des données pour le secteur NACE H50 (transport par bateau) regroupant le transport maritime et fluvial. Sur la base de cet ensemble de données, il n’est possible de déterminer le chiffre d’affaires de la navigation intérieure que pour les pays n’ayant pratiquement aucune activité de transport maritime (Autriche, Hongrie). Pour les Pays-Bas, les données trimestrielles relatives au chiffre d’affaires sont fournies par l’Office statistique national (CBS)

 

Évolution du chiffre d'affaires aux Pays-Bas (2010 = 100) - pays rhénan où prévaut le transport de marchandises

Source : CBS

 

Évolution du chiffre d'affaires en Hongrie (2010 = 100) - pays danubien où prévaut le transport de marchandises

Source : Eurostat

 

Évolution du chiffre d'affaires en Autriche (2010 = 100) - pays danubien où prévaut le transport de passagers

Source : Statistik Austria

 

  • La comparaison trimestrielle d’une année sur l’autre fait apparaître une hausse d’environ 6 % du chiffre d’affaires de la navigation intérieure néerlandaise au premier trimestre 2017. Le chiffre d’affaires a bénéficié des taux de fret très élevés liés à la période des basses eaux de janvier 2017.
  • Les chiffres d’affaires réalisés par les autres modes de transport aux Pays-Bas au premier trimestre 2017 étaient les suivants : transport maritime (+6 %), transport routier (+8 %), transport ferroviaire (+4 %), secteur des transports total (+5 %).
  • La Hongrie est un pays du Danube (moyen) où le transport de marchandises génère une part élevée du chiffre d’affaires de la navigation intérieure (près de trois quarts) Sur le Danube, les faibles hauteurs d’eau et la glace ont eu un impact très négatif sur le transport de marchandises au premier trimestre 2017. Les sociétés de transport fluvial ont subi une forte baisse de leur chiffre d’affaires, comme le montre le recul de 33 % en Hongrie.
  • Une telle baisse du chiffre d’affaires n’a pas été constatée en Autriche, malgré un recul des volumes transportés plus marqué qu’en Hongrie. Le transport de marchandises ne représente en effet qu’un tiers du chiffre d’affaires de la navigation intérieure autrichienne, généré essentiellement par la navigation à passagers, dont l’activité est en général fortement ralentie pendant le trimestre hivernal.

 

 

Taux de fret

 

Évolution des taux de fret aux Pays-Bas (moyenne 2015 = 100)

Source : CBS - Centraal Bureau voor de Statistiek

 

 

  • Au premier trimestre 2017, le prix moyen du transport de marchandises aux Pays-Bas a été nettement supérieur à celui atteint au quatrième trimestre 2016. Cela s’explique par la période de basses eaux du mois de janvier, qui a entrainé une hausse des taux de fret et donc des chiffres d’affaires sur une courte période.
  • La longue période de basses eaux survenue en janvier a limité le degré de chargement des bâtiments et moins de cargaisons ont pu être transportées.

 

Évolution des taux de fret dans la région du Danube (janvier 2015 = 100)

Source : Commission du Danube

 

 

  • Sur le Danube, les taux de fret ont augmenté de 3 % au premier trimestre 2017 par rapport au quatrième trimestre 2016. Selon la Commission du Danube, cette hausse résulte de l’évolution du rapport entre l’offre et la demande. De nombreux bâtiments ayant été immobilisés en raison des périodes de glace, l’offre de cale était inférieure à la normale, avec pour conséquence des taux de fret plus élevés. Au premier trimestre 2017, les taux de fret étaient supérieurs de plus de 40 % à ceux d’il y a un an.
  • Au premier trimestre 2017, les taux de fret de la navigation à cale citerne sur le Rhin étaient inférieurs de 1,3 % en moyenne à ceux du quatrième trimestre 2016, mais supérieurs de 66 % à ceux du premier trimestre 2016 ; cela en raison de la période de basses eaux de janvier 2017 qui a fortement limité le degré de chargement des bâtiments (voir le graphique) et qui ne s’était pas produite l’année précédente.

 

Comparaison du degré de chargement maximal à Kaub/Rhin moyen, pour les bâtiments présentant un enfoncement de 2,5 et 3,0 m et de l'indice des taux de fret*

* Taux de fret en navigation à cale citerne sur le Rhin

Source : CCNR et PJK International

Comparaison du degré de chargement maximal à Kaub/Rhin moyen, pour les bâtiments présentant un enfoncement de 2,5 et 3,0 m et de l'indice des taux de fret*

* Taux de fret en navigation à cale citerne sur le Rhin

Source : CCNR et PJK International

Aperçu du marché
AUTOMNE 2017

Un projet co-financé parCommission Européenne

Haut de page