Aperçu du marché
Printemps 2017

Observation du marché
Année 2017

Aperçu du marché
AUTOMNE 2017

Le rapport de l’Aperçu du Marché Hiver 2017-2018 n’est pas encore disponible et sera publié en février 2018

4 Chapitres disponibles - Télécharger le PDF

Point sur le transport de produits agricoles

 

  • Les produits agricoles constituent un segment de marché traditionnel de la navigation intérieure qui se caractérise par avec une tendance positive sur le long terme. Dans ce segment, la navigation intérieure intervient pour le transport de céréales et d’autres produits de récolte vers les entreprises agro-industrielles et les ports maritimes.
  • Le rôle croissant de la biomasse  dans le secteur de l’énergie pour la production d’électricité et de chaleur est un facteur positif pour ce segment. En outre, des produits agricoles sont utilisés aussi pour la production de biocarburants et la navigation fluviale est un mode de transport privilégié pour l’approvisionnement en matières premières (un exemple significatif en est la production de bioéthanol sur la Meuse, près de Liège, et sa demande croissante en produits agricoles acheminés par la navigation intérieure. (Navigation, Ports & Intermodalité, Article « Port de Liège – Le retour de la croissance » du 8 mars 2017).
  • En Europe occidentale, les quatre principaux ports maritimes pour les produits agricoles sont les ports de Rotterdam, Hambourg, Rouen et Amsterdam, avec en 2016 un volume total de produits agricoles manutentionnés allant de dix millions de tonnes à Rotterdam à six millions de tonnes à Amsterdam. De Rouen, environ sept à huit millions de tonnes de céréales sont exportées chaque année, principalement vers l’Afrique du Nord, l’Asie et l’Amérique. Environ un quart de ce volume est acheminé au port de Rouen par bateau de navigation intérieure.
  • En Europe orientale, le port de Constanta remplit une fonction similaire. Les produits agricoles sont acheminés depuis la région du Danube moyen par bateau de navigation intérieure et les céréales sont exportées vers des destinations en Europe du Sud, en Afrique du Nord et en Asie.
  • Les produits agricoles représentent une part importante de l’ensemble des transports effectués dans la région du Danube, avec plus de 40 % en Bulgarie, 38 % en Roumanie et 36 % en Croatie. Les principaux pays d’Europe occidentale pour les produits agricoles sont le Luxembourg (47 %) et la France (28 %), où les céréales sont transportées en particulier sur le Rhin, la Moselle, la Seine et sur les canaux du nord de la France.

 

Part des produits agricoles sur le total des prestations de transport de la navigation intérieure (% de tkm)

Source : Eurostat

 

 

Modèle de prévision et résultats

 

Prestation de transport de produits agricoles transportés sur le Rhin traditionnel et modèle de prévision (en milliers de tkm)

Source : CCNR

 

 

  • Les transports de produits agricoles sur le Rhin sont en corrélation positive avec la production agricole en France et en Allemagne ainsi qu’avec les hauteurs d’eau du Rhin.
  • Les transports de produits agricoles en Europe occidentale devraient augmenter en 2017 et 2018 en raison d’une amélioration des volumes récoltés par rapport à la saison de récolte très médiocre de 2016.
  • Selon les données du ministère français de l’Agriculture, les résultats de la récolte céréalière 2017 en France devraient être supérieurs de 23 % à ceux de l’année 2016.
  • Les prévisions intègrent une croissance de 22 % de la production agricole française jusque fin 2018, tandis que la production devrait se maintenir au niveau de 2016 en Allemagne. Dans le modèle de prévision retenu, la production agricole française a une plus forte incidence sur la demande de transport que la production agricole allemande.

 

 

Perspectives d’évolution du commerce mondial et tendances dans le secteur du transport

 

Indice RWI/ISL pour la manutention de conteneurs

Source : Calculs de RWI et ISL basée sur des données de 82 ports ; juillet 2017 : estimation instantanée

 

 

  • L’indice RWI/ISL pour la manutention de conteneurs est basé sur les données émanant de 81 ports mondiaux de conteneurs représentant environ 60 % de la manutention de conteneurs à l’échelle mondiale.
  • Cet indice est un indicateur précoce pour le commerce mondial et le transport maritime de conteneurs.
  • Les données récentes de l’indice laissent entrevoir pour 2017 une hausse du transport de conteneurs et une croissance du commerce mondial, ce qui devrait se traduire aussi par une hausse du transport de conteneurs en navigation intérieure en 2017.

 

 

Tendances de la demande de transport dans les pays rhénans en 2018

 

Principaux facteurs de variationTendances de la demande de transport en 2018 par rapport à 2017
Produits agricolesRésultats des récoltesHausse
Minerais de ferProduction d’acierHausse
MétauxSteel productionHausse
CharbonMétéo et politique énergétique, en partie la production d’acierBaisse
Sables, terres et matériaux de constructionActivité dans le secteur du bâtimentHausse
ConteneursCommerce mondialHausse
Produits pétroliersCours du pétrole et production des raffineriesStable
Produits chimiquesProduction chimiqueStable

Source: analyse de la CCNR sur la base de données macroéconomiques et sectorielles

 

 

  • Les deux seules différences par rapport aux précédents Aperçus du marché concernent les produits agricoles et le segment de l’acier ; les informations relatives aux résultats positifs de la récolte de 2017 en France laissent présager une reprise par rapport à la mauvaise récolte de 2016. Dans la région du Danube, les résultats des récoltes seront probablement inférieurs en 2017 par rapport à 2016.
  • Pour le segment de l’acier, les données concernant l’évolution de la production en Allemagne et en Autriche sont positives, ce qui devrait également entraîner une légère augmentation des transports.
  • La consommation de charbon continue de diminuer. En Allemagne, l’utilisation du charbon a diminué de 6,7 % au premier semestre 2017. À cet égard, la part du charbon a régressé de 9 % dans le secteur de l’énergie, tandis qu’elle n’a baissé que faiblement dans l’industrie sidérurgique. Les tendances actuelles devraient perdurer. Les perspectives pour le charbon restent orientées à la baisse.
  • Comme l’indiquent les chiffres récents, l’évolution favorable se poursuit dans le secteur de la construction et les transports de sables, pierres et matériaux de construction continueront de bénéficier de cette tendance.
  • L’indicateur du commerce mondial (indice RWI/ISL) a suivi une courbe ascendante au cours des derniers mois, reflétant la croissance du transport maritime de conteneurs. Cela laisse présager aussi une poursuite de la croissance du transport de conteneurs sur les voies de navigation intérieure.
  • Les cours du pétrole ont légèrement fléchi au premier semestre 2017. Les cours devraient se maintenir dans une fourchette de 50 à 60 $US le baril, également en 2018. La demande de transport devrait rester stable en 2018, la tendance positive à court terme compensant une tendance négative à long terme.
  • La production chimique devrait rester globalement stable en 2018, ou ne progresser que très modestement. Par conséquent, les perspectives pour les transports de produits chimiques sont également stables, avec la possibilité d’une légère augmentation.

Aperçu du marché
AUTOMNE 2017

Un projet co-financé parCommission Européenne

Haut de page