Aperçu du marché
PRINTEMPS 2016

Observation du marché
Année 2016

Aperçu du marché
AUTOMNE 2016

Aperçu du marché
HIVER 2016-2017

14 Chapitres disponibles - Télécharger le PDF

Emploi en Europe, par pays et segments de la navigation intérieure

 

En Europe, environ 45 000 personnes sont employées en navigation intérieure. Cela inclut toutes les activités (employés, entrepreneurs individuels, membres de la famille participant à l’exploitation). Dans les pays du bassin du Rhin (Allemagne, Belgique, France, Luxembourg, Pays-Bas, Suisse) sont employées environ 35 000 personnes, soit environ 70 %. Cette valeur correspond à la part du Rhin sur le total des volumes transportés sur les voies d’eau intérieures européennes.

 

Les tableaux ci-après présentent de manière détaillée le nombre d’entreprises et le nombre de personnes en activité dans les pays du bassin du Rhin (Allemagne, Belgique, France, Pays-Bas) Les données proviennent des offices statistiques nationaux de ces pays. Pour la Belgique, l’office statistique ne fournissant pas de données, ont été utilisées les registres des administrations nationales d’assurance.

 

Selon le tableau ci-après, qui présente les chiffres pour les Pays-Bas, plus d’une personne sur cinq intervenant dans la navigation intérieure européenne est en activité aux Pays-Bas.

 

Pays-Bas – entreprises et personnes actives
dans la navigation intérieure

Nombre d’entreprises Nombre de personnes en activité*
Navigation à marchandises Navigation à passagers Total Total
2007 3.205 825 4.030 n.d.
2008 3.300 830 4.130 n.d.
2009 3.365 855 4.220 8.900
2010 3.475 805 4.280 9.200
2011 3.445 800 4.245 9.100
2012 3.385 815 4.200 9.600
2013 3.305 810 4.115 9.700
2014 3.255 825 4.080 10.000

Source : CBS  

* Ces chiffres n’incluent pas les travailleurs détachés ni les travailleurs occasionnels.  Si ces deux catégories étaient également prises en compte, le nombre de personnes actives en 2014 serait de 18 800.
N. d. = données non disponibles

 

 

Les chiffres pour l’Allemagne et la France peuvent aussi être subdivisés selon qu’il s’agisse de navigation à marchandises ou de navigation à passagers. Il apparaît dans ce tableau que

 

  • en Allemagne et en France, le nombre d’emplois est supérieur en navigation à passagers par rapport à la navigation à marchandises. Tel n’est pas le cas aux Pays-Bas où (selon les indications de l’OIT), davantage de personnes travaillent en navigation à marchandises qu’en navigation à passagers.

 

  • en Allemagne et en France peut être constaté pour la navigation à passagers un nombre plus élevé d’employés par entreprise.

 

Nombre moyen d’employés dans des entreprises de la navigation intérieure allemande et française

Navigation à marchandises Navigation à passagers
Allemagne 5,3 11,4
France 1,5 8,0

Source : destatis / INSEE

 

 

  • L’emploi est resté relativement stable entre 2007 et 2014 en Allemagne, tandis qu’une légère tendance à la baisse peut être constatée pour la France. Tel est le cas à la fois pour la navigation à marchandises et la navigation à passagers.1

 

Allemagne – entreprises et personnes en activité
dans la navigation intérieure

Nombre d’entreprises Personnes en activité
Navigation à marchandises Navigation à passagers Total Navigation à marchandises Navigation à passagers Total
2007 783 356 1.139 3.644 3.731 7.812
2008 739 341 1.080 2.928 3.900 7.628
2009 735 311 1.046 3.586 3.884 7.470
2010 668 302 970 3.413 3.697 7.110
2011 642 292 934 3.194 3.698 7.096
2012 678 333 990 3.423 3.984 7.580
2013 642 322 964 3.442 4.047 7.489
2014 620 318 923 3.260 3.618 6.878

Source : destatis et BDB

 

France – entreprises et personnes en activité
dans la navigation intérieure

Nombre d’entreprises Nombre de personnes en activité
Navigation à marchandises Navigation à passagers Total Navigation à marchandises Navigation à passagers Total
2008 916 180 1.096 1.059 1.810 2.869
2009 894 167 1.061 960 1.900 2.860
2010 800 223 1.023 1.099 1.972 3.071
2011 852 234 1.086 1.163 1.936 3.099
2012 875 229 1.104 1.179 1.897 3.076
2013 818 263 1.081 1.264 2.094 3.358

Source : INSEE                                                              

En l’absence de données de l’office statistique concernant l’emploi en Belgique sont utilisées les données des registres des administrations nationales de sécurité sociale des travailleurs indépendants (INASTI) et de l’Office national de sécurité sociale (ONSS).

 

INASTI/RSZ collecte les données statistiques de toutes les assurances pour indépendants en Belgique et intègre ces données dans une base de données globale par professions. Il en résulte pour l’année 2014 un total de 1 376 bateliers indépendants en Belgique. Ce nombre est en baisse depuis 2009 (voir le tableau).

 

Pour les employés sont utilisées les données relatives aux employés assujettis au régime d’assurance sociale de l’Office national de sécurité sociale (ONSS). Cette méthodologie permet d’obtenir pour la Belgique un total de 2 082 personnes employées.

 

Personnes en activité en navigation intérieure selon les administrations de sécurité sociale INASTI et ONSS

Bateliers indépendants Employés* Total des personnes en activité
2009 1.629 817 2.446
2010 1.638 771 2.409
2011 1.620 779 2.399
2012 1.539 741 2.280
2013 1.429 701 2.130
2014 1.376 706 2.082

Source : INASTI et ONSS   *employés assujettis au régime de sécurité sociale

 

Indépendants

 

Compte tenu de leur rôle dans la structure du marché et la chaîne logistique, les entrepreneurs individuels, aussi appelés particuliers, constituent un groupe important parmi l’ensemble des personnes en activité dans la navigation intérieure. Comme dans d’autres secteurs économiques, leur profil professionnel se distingue de celui des employés. Ainsi, un entrepreneur individuel doit disposer de connaissances en économie et en gestion d’entreprise, en plus des compétences nautiques et techniques.

 

En navigation intérieure, la part des entrepreneurs individuels est très élevée par rapport au total des entreprises.2  Aux Pays-Bas, environ 80 % de toutes les entreprises sont des entrepreneurs indépendants (personnes physiques), en France ce sont 96 % (selon la définition de l’Institut national des statistiques INSEE) ou 84 % selon la définition de la Chambre Nationale de la Batellerie Artisanale (CNBA).

 

Selon la définition de l’INSEE, un employeur ayant moins de 9 employés est un entrepreneur individuel. Selon la définition de la Chambre nationale de la Batellerie Artisanale (CNBA), un employeur ayant moins de 6 employés est un entrepreneur individuel. De cela résultent les parts différentes des indépendants parmi la totalité des entreprises françaises de la navigation intérieure.

 

En principe, la part des indépendants par rapport au nombre total des personnes en activité est inférieure à leur part par rapport au nombre total des entreprises. En France et aux Pays-Bas, la part des indépendants par rapport au nombre total des personnes en activité représente environ un tiers.

 

Aux Pays-Bas, en France, en Belgique et en Allemagne peut être constatée depuis plusieurs années une tendance à la baisse du nombre des indépendants. Cela est dû aux difficultés auxquelles les entrepreneurs individuels sont confrontés de manière générale. Il s’agit d’un point commun que la navigation intérieure partage avec d’autres secteurs de l’économie, par exemple le commerce de détail et l’agriculture.

 

  • La nécessité d’investissements importants pour garantir la compétitivité et le respect de l’environnement.
  • Parallèlement, des recettes relativement faibles en raison des dimensions modestes de la cale disponible (ou du local de vente pour le commerce au détail) avec les petites entreprises.
  • Parallèlement, des difficultés pour obtenir des capitaux.

 

La tendance négative des dernières années se poursuit actuellement :

 

  • Selon les indications de la Chambre Nationale de la Batellerie Artisanale pour la France, en 2011, 2012 et 2013, le nombre des indépendants qui ont cessé leur activité a été supérieur à celui des nouveaux indépendants entamant une activité. Ainsi, environ 30 indépendants ont cessé leur activité chaque année (moyenne de ces années), tandis qu’environ 10 indépendants ont entamé leur activité. 3 Cette évolution négative s’est poursuivie en 2015. Le nombre des indépendants qui ont cessé leur activité a été supérieur à celui des créations d’entreprises, avec 60 fermetures de plus. La European Skippers’ Organisation dispose de données provisoires pour le premier semestre de l’année 2016 ; il en ressort que le solde négatif se monte à environ 20 entreprises pour le premier semestre de l’année 2016.
  • En Belgique, selon les indications de l’administration de la sécurité sociale, le nombre des indépendants ayant entamé leur activité était encore supérieur à celui ayant cessé leur activité en 2011. Mais cette situation s’est inversée dès 2012 et 2013.

L’emploi selon les dimensions des entreprises

 

Les personnes en activité en navigation intérieure travaillent essentiellement dans de petites entreprises. Tel est le cas en particulier aux Pays-Bas, tandis que la part des entreprises de taille moyenne est légèrement plus importante en Allemagne.

 

Nombre d’entreprises selon le nombre d’employés
dans la navigation intérieure*

  Total de 0 à < 10 de 10 à < 50 > 50
Pays-Bas 4.048 3.925 100 18
France 1.104 1.045 29 20
Allemagne 905 774 112 19

Source : CBS, INSEE, destatis * sans le transport pour compte propre Il s’agit de chiffres pour les années 2015 (Pays-Bas), 2014 (Allemagne) et 2013 (France).

 

 

pourcentage des entreprises selon le nombre d’employés
dans la navigation intérieure*

  Total de 0 à < 10 de 10 à < 50 > 50
Pays-Bas 100 % 97,0 % 2,5 % 0,4 %
France 100 % 95,5 % 2,6 % 1,8 %
Allemagne 100 % 85,5 % 12,4 % 2,1 %

Source : CBS, INSEE, destatis * sans le transport pour compte propre

 

Cette surreprésentation des petites entreprises diminue toutefois progressivement. Ainsi, le nombre des entreprises ayant un ou deux employés a nettement diminué au cours des dernières années et de ce fait il en est de même pour le pourcentage des employés en activité dans des entreprises ayant un ou deux employés.

 

Un exemple pour l’Allemagne : en 2012 existaient 317 entreprises ayant un ou deux employés, deux en plus tard n’en restaient plus que 267. Cela représente une baisse de 16 %. Parallèlement, le nombre des entreprises ayant de 20 à 49 employés a légèrement augmenté au cours de la même période. Il en résulte que la répartition présentée dans les tableaux évolue progressivement, en Allemagne et aux Pays-Bas, avec une part croissante des entreprises ayant plus de dix employés.

Nouveaux arrivants et formation

 

Pour les personnes en provenance d’Allemagne et de Suisse qui souhaitent suivre une formation au métier de batelier, le Schiffer-Berufskolleg Rhein à Duisbourg est de loin le lieu le plus important. Le nombre total des personnes en formation, qui était de 313 en 2015, a légèrement augmenté au cours de la dernière décennie. Ainsi, seulement 250 personnes étaient en formation en 2006.

 

Aux Pays-Bas, la Maritieme Academie Holland à Harlingen est l’un des deux grands centres de formation du pays. Environ 766 personnes en formation y sont actuellement inscrites. Ces chiffres sont restés relativement stables au cours des dernières années. Le deuxième établissement d’enseignement aux Pays-Bas est le STC Group à Rotterdam, qui compte actuellement 445 personnes en formation. Environ 70 % de ces personnes suivent une formation professionnelle dans le cadre de laquelle la formation pratique à bord représente environ deux tiers du temps de formation, le tiers restant étant consacré à l’enseignement dans l’établissement. Les chiffres concernant la formation ont augmenté d’environ 15 % au cours des cinq dernières années.4

Conclusion

 

Les tendances qui prévalaient sur le marché du travail perdurent. Une nouvelle baisse du nombre des indépendants peut être constatée en Europe occidentale. Cela est dû principalement au faible chiffre d’affaires des petites entreprises, qui devient un problème existentiel dans un contexte économique difficile. L’aspect de la succession pour la reprise des entreprises se pose également.

 

À cela s’ajoute aussi une autre tendance, à savoir l’évolution structurelle vers des entreprises ayant davantage de salariés. Actuellement, en Europe occidentale, de 85 à 97 % des personnes en activités en navigation intérieure travaillent dans des entreprises qui comptent moins de dix salariés. Toutefois, cette situation évolue. La part des personnes qui travaillent dans des entreprises ayant plus de 10 salariés continue d’augmenter.

 

L’évolution de l’emploi est divergente dans les différents pays d’Europe occidentale. Aux Pays-Bas, où est employée une personne sur cinq, l’emploi connaît une légère hausse. La tendance est légèrement positive aussi en France. En revanche, la tendance est à la baisse en Belgique et en Allemagne

1 Voir :OIT (2013)

 

2 Dans le jargon juridique néerlandais et allemand, les entrepreneurs individuel sont des personnes physiques.

 

3 Source : Chambre Nationale de la Batellerie Artisanale – CNBA (2013), Rapport Annuel 2013.

 

4 Source : STC Group.

Observation du marché
Année 2016

Un projet co-financé parCommission Européenne

Haut de page