Aperçu du marché
Printemps 2017

Observation du marché
Année 2017

Aperçu du marché
AUTOMNE 2017

Aperçu du marché
Hiver 2017-2018

4 Chapitres disponibles - Télécharger le PDF

Contexte économique en Europe

Taux de croissance trimestriel du PIB réel et perspectives pour la zone euro (%)

Source : OCDE - Perspectives économiques janvier 2017 et juin 2017

 

 

  • Au quatrième trimestre 2016 et au premier semestre 2017, la croissance du PIB réel a été plus élevée que prévu dans les perspectives de janvier 2017. L’OCDE prévoit pour la zone euro un taux de croissance trimestriel moyen de 1,9 % au second semestre 2017 et de 1,7 % pour l’ensemble de l’année 2018.
  • En Allemagne, la croissance économique est soutenue par le faible taux de chômage et par l’augmentation de la consommation des ménages. Dans de nombreux autres pays européens, le taux de chômage élevé et la faible progression des salaires nets freinent la demande intérieure.

 

Exportations des pays de l’Union européenne (UE) vers des pays tiers (extra-EU-28) et membres de l'Union européenne (intra-EU-28) (Indice 2010 = 100)

Source : Eurostat

 

 

  • Le commerce mondial a connu une forte progression depuis le second semestre 2016, bénéficiant de la hausse des prix des matières premières et de la reprise de la demande dans les pays émergents. Il en résulte une hausse des exportations de produits manufacturés des pays de l’UE vers les économies émergentes extracommunautaires.
  • Le commerce intracommunautaire est également en progression (hausse de 1,2 % au premier trimestre 2017 par rapport au premier trimestre 2016), quoique moins dynamique que le commerce entre l’UE et le reste du monde (hausse de 3,2 % au premier trimestre 2017 par rapport au premier trimestre 2016).

 

Activité industrielle et navigation intérieure

Indice de la production industrielle dans l'UE-28 et du transport de marchandises dans l'UE

Source : Eurostat

Indice de la production industrielle dans l'UE-28 et du transport de marchandises dans l'UE

Source : Eurostat

 

 

  • Le commerce mondial et la production industrielle se sont continuellement renforcés en 2016 et 2017.
  • Toutefois, alors qu’il avait pratiquement récupéré de la période de basses eaux de l’automne 2015, le secteur du transport fluvial a été une nouvelle fois touché par une période de basses eaux fin 2016 et début 2017.
  • L’effet des basses eaux a été amplifié par un deuxième effet : tant en Europe de l’Ouest qu’en Europe de l’Est, des périodes de glace sur les fleuves et les canaux ont ponctuellement entravé les mouvements des bateaux au premier trimestre 2017. L’activité de transport fluvial a souffert de ces deux effets.

 

 

Situation économique des secteurs liés à la navigation intérieure

Segment des produits pétroliers

 

Production des raffineries dans l'UE et cours du pétrole brut

Source : Eurostat

Production des raffineries dans l'UE et cours du pétrole brut

Source : Federal Reserve Bank of St. Louis

 

 

  • Depuis le printemps 2016, le cours du pétrole fluctue dans une fourchette de 50 à 55 $US le baril. Bien que les baisses de production appuyées par l’OPEP apportent un soutien relatif, l’augmentation de la production des exploitants américains de schistes argileux exerce un effet modérateur sur les prix.
  • Le faible cours du pétrole a permis au secteur du raffinage de dégager des marges bénéficiaires suffisamment élevées, ce qui explique les niveaux de production des raffineries au second semestre 2016 et au premier semestre 2017.
  • Les cours du pétrole devraient aussi se maintenir dans une fourchette de 50-60 $US le baril en 2018 (source : Commission européenne / Prévisions économiques européennes).
  • Globalement en phase avec l’évolution du cours du pétrole, les frais de carburant de la navigation intérieure ont légèrement augmenté au premier trimestre 2017 ; ils ont augmenté de 12 % par rapport au premier trimestre 2016, tout en demeurant inférieurs de 12 % par rapport au premier trimestre 2015.

 

 

Évolution des prix des carburants dans le secteur du transport fluvial

Source : CBRB

 

Segment de l’industrie sidérurgique

 

  • La production sidérurgique allemande a augmenté de 1,8 % au premier trimestre 2017 par rapport au premier trimestre 2016 et de 1,5 % au deuxième trimestre 2017 par rapport au deuxième trimestre 2016.
  • La Fédération allemande de l’acier estime que la situation économique de l’industrie sidérurgique allemande est plutôt positive, la demande des principaux secteurs utilisateurs d’acier se redressant. Cela concerne en particulier la demande émanant du secteur de la construction. Toutefois, des risques subsistent en raison de la forte pression due à l’augmentation des capacités de production d’acier dans le monde entier.
  • En ce qui concerne l’industrie sidérurgique dans la région du Danube, l’Autriche a enregistré une forte progression, tant au premier trimestre 2017 (+5,8 %) qu’au deuxième trimestre 2017 (+11,7 %) (source : World Steel Association).

Segment du secteur de la construction

 

Évolution des permis de construire pour les habitations résidentielles dans l'UE (indice 2010=100)

Source : Eurostat

 

  • Le transport fluvial de sable, de gravier et d’autres matériaux de construction est soutenu par des investissements croissants et accélérés dans la construction en 2017 et 2018.
  • Dans le secteur du logement, le contexte est actuellement très favorable à l’investissement tant du côté de la demande (hausse des revenus des ménages, faibles taux d’emprunt) que de l’offre (hausse des prix incitant davantage à l’investissement).

 

 

Segment des produits agricoles

 

  • Le rendement particulièrement faible des récoltes de 2016 en Europe de l’Ouest a encore pesé sur les transports de produits agricoles au premier trimestre 2017. Toutefois, les chiffres du premier semestre 2017 concernant les nouvelles récoltes annoncent une reprise.
  • Selon les statistiques du ministère français de l’agriculture (Agreste), la récolte céréalière française de 2017 est supérieure de 23 % à celle de 2016 et supérieure de 3 % à la moyenne de la période 2012-2016.
  • Pour la Hongrie, important pays de production agricole de la région du Danube, les résultats des récoltes prévus pour 2017 sont inférieurs à ceux de l’année précédente (-16 %) (source : prévisions de production pour l’UE 28 en 2017 – bilan céréalier de l’UE 2016/17 et prévisions pour 2017/18).

Aperçu du marché
AUTOMNE 2017

Un projet co-financé parCommission Européenne

Haut de page