Aperçu du marché
PRINTEMPS 2017

Observation du marché
Année 2017

Aperçu du marché
AUTOMNE 2017

Aperçu du marché
HIVER 2017-2018

4 Chapitres disponibles - Télécharger le PDF

La conjoncture économique en Europe

Taux de croissance trimestriel du PIB réel (%) et perspectives pour la zone euro (%)

Source : OCDE - Perspectives économiques janvier 2017 et juin 2017

 

 

  • Le rythme de la croissance économique en Europe a dépassé les attentes au début de l’année, porté par la vigueur de la consommation privée, une reprise synchronisée à l’échelle mondiale et des taux d’intérêt peu élevés.
  • En Allemagne, la plus importante économie européenne, la croissance annuelle pour 2017 devrait être de 2,3 %, contre 1,9 % pour l’ensemble de la zone euro. Pour 2018, le taux estimé est de 1,9 % en Allemagne et de 1,7 % dans la zone euro.
  • En Allemagne, la croissance est actuellement tirée par les exportations et les investissements, ainsi que par l’augmentation de la consommation privée. Dans le secteur manufacturier, les nouvelles commandes et les perspectives de production se sont améliorées.

 

Exportations des pays de l’Union européenne (UE) vers des pays tiers (extra-UE-28) et membres de l'Union européenne (intra-UE-28) (Indice 2010 = 100)

Source : Eurostat

 

  • Les exportations des pays de l’UE vers les pays hors UE sont stimulées par une reprise mondiale synchronisée, liée à l’économie des pays BRIC (Chine, Russie, Brésil, Inde).
  • L’appréciation de l’euro par rapport au dollar américain depuis le printemps 2017 a pu quelque peu freiner cette croissance, sans pour autant en modifier l’orientation générale (Selon les prévisions de la Commission européenne (prévisions économiques européennes – automne 2017, publiées en novembre 2017), le taux de change effectif nominal de l’euro devrait s’apprécier d’environ 6 % sur les années 2017 et 2018. Cela pourrait ralentir la progression des exportations, sans pour autant la modifier fondamentalement).
  • Les échanges intracommunautaires poursuivent leur progression et se sont accélérés depuis le début de l’année. De même, depuis janvier 2017, les importations en provenance de pays hors UE vers l’UE ont régulièrement augmenté et les importations du deuxième trimestre 2017 ont augmenté de 1 % par rapport au deuxième trimestre 2016.

 

 

 

Activité industrielle et navigation intérieure

Indice de la production industrielle dans l'UE-28 et du transport de marchandises dans l'UE

Source : Eurostat

 

Indice de la production industrielle dans l'UE-28 et du transport de marchandises dans l'UE

Source : Eurostat

 

 

  • À l’instar des exportations, la croissance de la production industrielle s’est accélérée depuis le début de l’année 2017. Le taux de croissance sur un an s’établit à 2 % au premier trimestre 2017, à 3 % au deuxième trimestre 2017 et à déjà 4 % au troisième trimestre 2017.
  • La prestation de transport de la navigation intérieure dans l’UE a atteint 38,5 milliards de tkm au deuxième trimestre 2017, contre 38,0 milliards de tkm au deuxième trimestre 2016. Le taux de croissance sur un an a été de 1,2 %, soit environ deux fois moins que celui de la production industrielle.
  • Malgré la reprise du transport fluvial au deuxième trimestre 2017, il subsiste un écart dans la dynamique de croissance par rapport à la production industrielle.

 

 

Situation économique des secteurs liés à la navigation intérieure

Segment des produits pétroliers

Production des raffineries dans l'UE et cours du pétrole brut

Source : Eurostat (production des raffineries) et Federal Reserve Bank of St. Louis (cours du pétrole)

 

Production des raffineries dans l'UE et cours du pétrole brut

Source : Eurostat (production des raffineries) et Federal Reserve Bank of St. Louis (cours du pétrole)

 

  • Les cours du pétrole ont baissé au 1er semestre, mais cette tendance a été inversée par le renforcement de la demande mondiale en pétrole et par les perturbations de la production consécutives aux ouragans aux USA.
  • L’offre sera affectée par deux points principaux: 1. L’OPEP et la Russie ont décidé de prolonger leurs réductions de la production jusqu’en mars 2018. 2. La production américaine de pétrole de schiste continue d’augmenter.
  • Contrebalançant ces deux effets et compte tenu d’une demande pétrolière en légère hausse, les prévisions pour les cours du pétrole en 2018 et 2019 font état d’un niveau de 55,7 US $ en 2018 (moyenne) et d’un niveau similaire en 2019 (Prévisions économiques européennes – automne 2017, publié en novembre 2017).
  • Les prix des carburants en navigation intérieure se sont maintenus à la hausse au deuxième trimestre 2017 et ont augmenté en moyenne de 30 % par rapport au deuxième trimestre 2016. Pour le 2ème semestre et pour 2018, un mouvement latéral est probable au vu des prévisions concernant les cours du pétrole pour cette période.

 

Évolution des prix des carburants dans le secteur du transport fluvial (€/100 l)

Source : CBRB

 

 

Segment de l’industrie sidérurgique

  • La production sidérurgique allemande a augmenté de 1,7 % au 1er semestre 2017 et de 2,7 % au cours des neuf premiers mois de 2017 par rapport à la même période en 2016.
  • Sur le Danube supérieur, l’Autriche a enregistré une hausse de 8,7 % au 1er semestre 2017 et de 10,1 % au cours des neuf premiers mois de 2017 (Source de toutes les données relatives à la production d’acier : Association mondiale de l’acier).
  • Sur le Danube moyen, la production d’acier a fortement augmenté en Hongrie et en Serbie, bien que sur une base beaucoup plus basse qu’en Autriche et en Allemagne. En Hongrie a été enregistrée une hausse de 15 % pour le 1er semestre et de 56 % pour les neuf premiers mois. En Serbie, la hausse a été de 47 % pour le 1er semestre et de 34 % pour les neuf premiers mois.
  • Sur le Danube inférieur, la production d’acier a augmenté de 30 % en Bulgarie, tant au 1er semestre qu’au cours des neuf premiers mois de 2017.
  • De manière générale, l’évolution de la production sidérurgique en 2017 a constitué une bonne base pour une reprise de la demande de transport sur les voies de navigation intérieure européennes. Cela a également été confirmé par les données relatives au transport dans de nombreux pays (voir le chapitre 2).

 

Segment du secteur de la construction

Évolution des permis de construire pour les habitations résidentielles dans l'UE (indice 2010=100)

Source : Eurostat

 

  • Le transport de sable, de gravier et d’autres matériaux de construction sur les voies navigables intérieures est soutenu par des investissements croissants et accélérés dans la construction en 2017 et 2018. La hausse est particulièrement marquée aux Pays-Bas.
  • Dans le secteur du logement, le contexte est actuellement très favorable à l’investissement tant du côté de la demande (hausse des revenus des ménages, faibles taux d’emprunt) que de l’offre (hausse des prix incitant davantage à l’investissement).

 

 

Segment des produits agricoles

  • Selon les estimations, les récoltes céréalières en France seront supérieures de 26 % à celles de la saison 2016. Cela se traduira par une augmentation des volumes transportés au second semestre.
  • Selon ces estimations actualisées pour la France, la récolte de blé tendre est supérieure de 36 % en 2017 à celle de l’année précédente (Source: ministère français de l’agriculture). Pour le blé dur est prévue une augmentation de 24 % et pour l’orge une augmentation de 17 %.
  • Pour la Hongrie, important pays de production agricole dans la région du Danube, les estimations de récolte pour 2017 sont inférieures à celles de l’année précédente (-16 %) (Source : prévisions de production pour l’UE 28 en 2017 – bilan céréalier de l’UE 2016/17 et prévisions pour 2017/18)

 

 

Aperçu du marché
HIVER 2017-2018

Un projet co-financé parCommission Européenne

Haut de page